Vie spirituelle

Le Courage de la paix
Images
Feuilleter

Le Courage de la paix

Jean-Paul II

Description

«La paix n'est pas une utopie, ni un idéal inaccessible, ni un rêve irréalisable. La guerre n'est pas une calamité inévitable. La paix est possible. Et parce qu'elle est possible, la paix est notre devoir: notre devoir le plus important, notre responsabilité suprême.»
Jean-Paul II

Apprendre du Christ la paix, et l'apprendre au monde: c'est de ce courage-là dont il est question dans cet ouvrage. Du courage du coeur et de l'esprit. «N'ayez pas peur!», aime à répéter Jean-Paul II.

En 1978, Karol Wojtyla devenait le pape Jean-Paul II. Depuis ce temps, il a reçu au Vatican près de 16 millions de fidèles et a touché des millions d'autres personnes à travers le monde à l'occasion de cérémonies religieuses qu'il a présidées, de multiples audiences spéciales ainsi que par ses nombreux voyages. Que retiendra-t-on de ce chef spirituel et maître à penser? Joseph Durepos propose dans ce livre une réponse originale. À partir de centaines de mots, d'allocutions, d'entretiens plus familiers, d'homélies qui ont jalonné les vingt-cinq années de pontificat de Jean-Paul II, il a sélectionné les réflexions les plus intimes, les pensées les plus personnelles. Ce recueil se distingue nettement des documents officiels de l'Église en ce qu'il puise ici et là, autant dans les écrits que dans les discours, ce que signifie pour Jean-Paul II être chrétien dans le monde d'aujourd'hui, ce qui constitue son catéchisme personnel, sa pastorale du coeur. En un mot, on trouve dans ce livre l'essentiel du testament spirituel d'un pape qui aura marqué son temps et l'histoire de l'Église, son don le plus durable pour l'humanité.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
240
Paru le:
2004
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 24,95 $ CAD
ISBN:
9782762125559
Pour commander
«La paix n'est pas une utopie, ni un idéal inaccessible, ni un rêve irréalisable. La guerre n'est pas une calamité inévitable. La paix est possible. Et parce qu'elle est possible, la paix est notre devoir: notre devoir le plus important, notre responsabilité suprême.»