Littérature

Territoires habités, territoires imaginés
Images
Feuilleter

Territoires habités, territoires imaginés

Rita Lapierre-Otis

Description

Dans un esprit vagabond, de liberté et de douce errance, l’autrice pose un regard sur des territoires poétiques, réels ou imaginés, et, sur celui qu’elle habite ; très souvent dans un temps privilégié d’exploration et de contemplation où se profile aussi un territoire intérieur : celui du silence et des secrets de l’âme.

Territoires habités/territoires imaginés raconte la nature, sa beauté, sa fragilité, et sa mouvance dans le cycle des saisons ; là où s’inscrivent temps, mémoire, souvenir, appartenance, identité, une part de bonheur, l’idée de la vieillesse et, parfois, couchée entre deux lignes, celle de la mort. Au hasard de chemins de traverse, de zones insoupçonnées, d’un questionnement sur la vie, l’autrice convie lecteurs et lectrices à une équipée littéraire dans laquelle s’entrecroisent aussi de courts poèmes et, se font écho, des textes sur les voyages, les rencontres, les lectures et les arts visuels.

 

Originaire de Kénogami au Saguenay, Rita Lapierre-Otis a fait carrière dans l’enseignement. Elle a participé à des expositions en art contemporain et collaboré à des collectifs littéraires. En 1991, elle a réalisé la murale L’évolution de la vie au CSSS de Jonquière. En 1998, elle a fait paraître à compte d’auteur un récit intitulé Angèle des Îles. En 2002, elle a rédigé un mémoire de maîtrise, Lieu d’impressions/Lieu en mouvance. Membre des Écrivain.e.s de la Sagamie, elle remportait en 2013, un premier prix au Festival international de la poésie de Trois-Rivières.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
176
Paru le:
13 septembre 2021

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 24,95 $ CAD
ISBN:
9782762143287
Pour commander
Dans un esprit vagabond, de liberté et de douce errance, l’autrice pose un regard sur des territoires poétiques, réels ou imaginés, et, sur celui qu’elle habite ; très souvent dans un temps privilégié d’exploration et de contemplation où se profile aussi un territoire intérieur : celui du silence et des secrets de l’âme.
Territoires habités/territoires imaginés raconte la nature, sa beauté, sa fragilité, et sa mouvance dans le cycle des saisons ; là où s’inscrivent temps, mémoire, souvenir, appartenance, identité, une part de bonheur, l’idée de la vieillesse et, parfois, couchée entre deux lignes, celle de la mort. Au hasard de chemins de traverse, de zones insoupçonnées, d’un questionnement sur la vie, l’autrice convie lecteurs et lectrices à une équipée littéraire dans laquelle s’entrecroisent aussi de courts poèmes et, se font écho, des textes sur les voyages, les rencontres, les lectures et les arts visuels.