Romans, récits, nouvelles


L’Acadie du capitaine Dunning Nouveauté
Images
Feuilleter

L’Acadie du capitaine Dunning

René Verville

Description

Andrew Dunning, un capitaine chevronné des armateurs Apthorp & Hancock de Boston est appelé à transporter des Acadiens hors de Nova Scotia à l’automne de 1755. Il arrive, le 30 août, à la baie des Gaspareaux, tout près de Grand-Pré. Son navire, le Mary, chargé de 182 femmes, enfants et quelques vieillards, ne mettra le cap sur Williamsburg en Virginie que le 27 octobre. L’attente du départ est longue pour plusieurs capitaines…

Un soir, Nathaniel Milbury, capitaine de l’Elizabeth, plus aviné que les autres, lance un défi à Andrew, son ami de toujours et compagnon de beuverie. Le dernier arrivé devant le cap Charles qui trône à l’embouchure de la baie de Chesapeake devra payer à l’autre les frais d’une nuit de consommation de rhum et les services d’une prostituée au Widow’s Tavern à Boston. Andrew relève le défi.

Au cours de cette équipée, le regard du capitaine Dunning croisera celui d’une Acadienne dans le ventre du Mary. Il ne sera jamais plus le même…

L'auteur
Né à Nicolet en 1932, René Verville est un ingénieur-électricien retraité depuis 1993. Passionné de l’histoire de la Nouvelle-France et de l’Acadie, il est l’auteur de deux autres ouvrages: Le saule de Grand-Pré (2001) et Un Anglais à Grand-Pré (2014).

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
288
Paru le:
2019 / 05 / 08
Éditeur:
Fides

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 26,95 $ CAD
ISBN:
9782762142709

Édition numérique

Prix:
Prix edition numérique 18,99 $ CAD
ISBN ePub:
9782762142723
ISBN PDF:
9782762142716
Pour commander
Andrew Dunning, un capitaine chevronné des armateurs Apthorp & Hancock de Boston est appelé à transporter des Acadiens hors de Nova Scotia à l’automne de 1755. Il arrive, le 30 août, à la baie des Gaspareaux, tout près de Grand-Pré. Son navire, le Mary, chargé de 182 femmes, enfants et quelques vieillards, ne mettra le cap sur Williamsburg en Virginie que le 27 octobre. L’attente du départ est longue pour plusieurs capitaines…

Un soir, Nathaniel Milbury, capitaine de l’Elizabeth, plus aviné que les autres, lance un défi à Andrew, son ami de toujours et compagnon de beuverie. Le dernier arrivé devant le cap Charles qui trône à l’embouchure de la baie de Chesapeake devra payer à l’autre les frais d’une nuit de consommation de rhum et les services d’une prostituée au Widow’s Tavern à Boston. Andrew relève le défi.

Au cours de cette équipée, le regard du capitaine Dunning croisera celui d’une Acadienne dans le ventre du Mary. Il ne sera jamais plus le même…

L'auteur
Né à Nicolet en 1932, René Verville est un ingénieur-électricien retraité depuis 1993. Passionné de l’histoire de la Nouvelle-France et de l’Acadie, il est l’auteur de deux autres ouvrages: Le saule de Grand-Pré (2001) et Un Anglais à Grand-Pré (2014).