Littérature

J’écris sur vos cendres
Images
Feuilleter

J’écris sur vos cendres

Marité Villeneuve

Description

«Il y a des histoires difficiles à raconter. Mais ce qui ne peut se dire demande parfois à s’écrire. Il m’aura fallu trente-cinq ans pour y arriver... Ta mort et celle du Petit ont causé dans notre famille un immense tsunami. Tous les mots perdus ont reflué jusqu’à moi. Depuis, je ramasse les gravats qui flottent à la dérive ou jonchent la grève. Avec ces débris de mots, j’essaie de trouver un peu de sens au désastre.»

1977. Une tragédie familiale. Pour ceux qui restent, la vie vient de basculer. À la douleur de la perte s’ajoute l’intrusion des médias. Le jugement social. Le poids de la honte. Le silence qui s’installe. Mais la vie d’un homme ne peut se réduire au dernier geste de son dernier jour: il y a toute une histoire avant. Avec une écriture juste, sensible et prenante, J’écris sur vos cendres aborde les multiples questions que soulève un drame humain. Une écriture qui se fait «mausolée de mots», «oeuvre de mémoire». Un récit qui veut «consoler les morts» tout en prenant soin des vivants.

Le deuil de ces deux vies inachevées, je ne le ferai jamais. Peut-être l’écriture n’est-elle qu’une tentative illusoire d’achèvement, alors je ne pourrai jamais cesser d’écrire.

Écrivaine et poète, Marité Villeneuve a publié plusieurs ouvrages aux éditions Fides: Je veux rentrer chez moi: récit d’un accompagnement; Des pas sur la page: l’écriture comme chemin; Sculpter sa vie et Pour un dimanche tranquille à Pékin.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
216
Reliure:
souple
Paru le:
2015 / 10 / 21
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 19,95 $ CAD
ISBN:
9782762138375

Édition numérique

Prix:
Prix edition numérique 13,99 $ CAD
ISBN ePub:
9782762138399
ISBN PDF:
9782762138382
Pour commander
«Il y a des histoires difficiles à raconter. Mais ce qui ne peut se dire demande parfois à s’écrire. Il m’aura fallu trente-cinq ans pour y arriver... Ta mort et celle du Petit ont causé dans notre famille un immense tsunami. Tous les mots perdus ont reflué jusqu’à moi. Depuis, je ramasse les gravats qui flottent à la dérive ou jonchent la grève. Avec ces débris de mots, j’essaie de trouver un peu de sens au désastre.»

1977. Une tragédie familiale. Pour ceux qui restent, la vie vient de basculer. À la douleur de la perte s’ajoute l’intrusion des médias. Le jugement social. Le poids de la honte. Le silence qui s’installe. Mais la vie d’un homme ne peut se réduire au dernier geste de son dernier jour: il y a toute une histoire avant. Avec une écriture juste, sensible et prenante, J’écris sur vos cendres aborde les multiples questions que soulève un drame humain. Une écriture qui se fait «mausolée de mots», «oeuvre de mémoire». Un récit qui veut «consoler les morts» tout en prenant soin des vivants.

Le deuil de ces deux vies inachevées, je ne le ferai jamais. Peut-être l’écriture n’est-elle qu’une tentative illusoire d’achèvement, alors je ne pourrai jamais cesser d’écrire.

Écrivaine et poète, Marité Villeneuve a publié plusieurs ouvrages aux éditions Fides: Je veux rentrer chez moi: récit d’un accompagnement; Des pas sur la page: l’écriture comme chemin; Sculpter sa vie et Pour un dimanche tranquille à Pékin.