Poésie

Poésies complètes, 1896-1941 - épuisé
Images
Feuilleter

Poésies complètes, 1896-1941 - épuisé

Émile Nelligan, Réjean Robidoux, Paul Wyczynski

Description

L'année 2004 marquait le 100e anniversaire de la première édition en recueil des poèmes d'Émile Nelligan, soit la célèbre édition Dantin, du nom de son maître-d'oeuvre, Louis Dantin. Cette année a aussi été celle du 60e anniversaire de la collection du Nénuphar, ainsi que du 25e anniversaire de la Fondation Nelligan, mise sur pied avec, entre autres objectifs, celui d'encourager l'émergence de jeunes talents en poésie. Trois bonnes raisons de proposer une nouvelle édition des Poésies complètes d'Émile Nelligan.

L'ancienne édition avait été établie par Luc Lacourcière en 1952 - soit près de cinquante ans après le travail de mise en forme du recueil par Louis Dantin - et constituait, jusqu´à tout récemment, l'édition de référence. En 1991, Paul Wyczynski et Réjean Robidoux publient une édition critique qui revisite entièrement la structure du recueil, met en lumière certains poèmes oubliés par la première édition et corrige plusieurs inexactitudes. C'est cette nouvelle édition des Poésies complètes de Nelligan, avec un appareil critique allégé, qui est reprise dans la collection du Nénuphar. Émile Nelligan est sans contredit l'un des poètes-phares de la littérature québécoise.

Paul Wyczynski, professeur émérite de l'Université d'Ottawa, a écrit, seul ou en collaboration, une soixantaine d'ouvrages depuis 1960, dont onze livres et plusieurs études sur Émile Nelligan.

Réjean Robidoux a enseigné la littérature québécoise à l'Université d'Ottawa, et est considéré comme l'un des spécialistes de cette littérature.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
416
Paru le:
2004
Collection:
Nénuphar , n° 72
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 39,95 $ CAD
ISBN:
9782762125214
Pour commander
L'année 2004 marquait le 100e anniversaire de la première édition en recueil des poèmes d'Émile Nelligan, soit la célèbre édition Dantin, du nom de son maître-d'oeuvre, Louis Dantin.