Le saule de Grand-Pré
Images
Feuilleter

Le saule de Grand-Pré

René Verville

Description

Cette édition est ÉPUISÉE — Retrouvez le en format Biblio-Fides

Un roman sur la déportation des Acadiens de la région de Grand-Pré

Rivière- aux-Canards, bassin des Mines, 1755
En cette terre d’eau, de sel, de flux et de reflux, au milieu des prés aux riches moissons, la famille Brault vit, heureuse, en Acadie de la Nova Scotia. Comme des milliers d’autres en ce coin du monde, Alexis Brault est un cultivateur de la mer. Il a appris à dompter les marées et à vivre des prés endigués. Mais, depuis quelque temps, un grand malheur couve à Halifax. Milieu d’août, il éclate. Envoyés par le gouverneur Lawrence,arrivent Monckton, Winslow et Handfield. Tout chavire. Éradiquée de sa glèbe, morcelée et dispersée en des lieux hostiles, la famille Brault sera dérangée dans son âme et dans sa chair.

Salha, le légendaire saule de Grand-Pré, surplombe l’immensité du bassin des Mines. Témoin des événements tragiques de l’automne 1755, il en a conservé tous les détails en mémoire. C’est à travers tout ce que Salha «a vu, entendu et perçu» que l’auteur raconte le
Grand Dérangement.

Né à Nicolet en 1932, René Verville est ingénieur-électricien de métier. Depuis toujours, la généalogie et l’histoire, principalement celle de la Nouvelle-France, ont occupé ses loisirs. Ce vif intérêt s’est rapidement transformé en passion lorsque, en établissant l’arbre généalogique de sa famille, il s’est découvert un ancêtre acadien… le héros de ce roman.

Gagnant du concours littéraire La Plume d’Argent

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
492
Paru le:
2001
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 24,95 $ CAD
ISBN:
2762122619
Pour commander
Un roman sur la déportation des
Acadiens de la région de Grand-Pré
Rivière-aux-Canards, bassin des Mines, 1755
En cette terre d’eau, de sel, de flux et de reflux, au
milieu des prés aux riches moissons, la famille Brault
vit, heureuse, en Acadie de la Nova Scotia. Comme des
milliers d’autres en ce coin du monde, Alexis Brault est
un cultivateur de la mer. Il a appris à dompter les
marées et à vivre des prés endigués. Mais, depuis quelque
temps, un grand malheur couve à Halifax. Milieu
d’août, il éclate. Envoyés par le gouverneur Lawrence,
arrivent Monckton, Winslow et Handfield. Tout chavire.
Éradiquée
de sa glèbe, morcelée et dispersée en
des lieux hostiles,
la famille Brault sera dérangée dans
son âme et dans sa chair.
Salha, le légendaire saule de Grand-Pré, surplombe
l’immensité du bassin des Mines. Témoin des événements
tragiques de l’automne 1755, il en a conservé
tous les détails en mémoire. C’est à travers tout ce que
Salha « a vu, entendu et perçu » que l’auteur raconte le
Grand Dérangement.
Né à Nicolet en 1932, René Verville est
ingénieur-électricien
de métier. Depuis toujours,
la généalogie et l’histoire, principalement
celle de la Nouvelle-France, ont occupé ses
loisirs. Ce vif intérêt s’est rapidement transformé
en passion lorsque, en établissant l’arbre généalogique
de sa famille, il s’est découvert un ancêtre
acadien… le héros de ce roman.
Gagnant du concours littéraire La Plume d’Argent