Société



Premiers jours de classe Nouveauté
Images
Feuilleter

Premiers jours de classe

Sous-titre

:
Débuter en enseignement
Martine Tremblay et Camille Morin

Description

Réunies sous la forme d’un émouvant journal, les lettres d’une jeune enseignante adressées à une collègue d’expérience donnent naissance à un échange porteur d’espoir pour tous ceux et celles qui ont choisi d’enseigner.

En effet, si les courageux débuts d’un enseignant consistent souvent en une série de premières fois, on découvrira que le succès et le bonheur attendus sont quelquefois un peu plus loin, plus près du caractère unique de chacun, à la fois comme enseignant et comme personne. Et que c’est cette singularité même, qui, avec l’expérience, pourra alimenter et orienter les choix pédagogiques de chaque enseignant et nourrir la manière dont il fera de sa classe un milieu vivant.

Véritable fenêtre ouverte sur les réalités de ce métier parfois mal aimé et peu valorisé, mais si essentiel, cet ouvrage est à mettre dans toutes les mains, celles des enseignants en devenir, bien sûr, mais aussi des enseignants chevronnés, des parents, des conseillers pédagogiques et de toute personne pour qui l’éducation passe d’abord et avant tout par l’épanouissement de ceux et de celles qui ont pour mission de former les citoyens de demain.

Les auteures
Après plus de trente ans d’enseignement, Martine Tremblay se consacre à l’écriture et à l’analyse de pratiques pédagogiques. Elle considère que, pour aimer enseigner, il faut travailler à son bonheur professionnel avec la même ferveur que celle que l’on déploie pour construire sa vie personnelle ; les gens heureux font de bons enseignants. Il faut prendre soin de ceux qui se destinent à ce remarquable métier.

Camille Morin obtient son baccalauréat en enseignement primaire et éducation préscolaire de l’Université Laval en 2013. Après une année de suppléance, elle quitte Québec pour enseigner à Montréal. De cette expérience, elle retient ceci : la passion de l’enseignement évolue, il faut savoir réfléchir et surtout, se laisser du temps…

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
232
Paru le:
2019 / 09 / 18
Éditeur:
Fides

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 24,95 $ CAD
ISBN:
9782762143393

Édition numérique

Prix:
Prix edition numérique 17,99 $ CAD
ISBN ePub:
9782762143416
ISBN PDF:
9782762143409
Pour commander
Réunies sous la forme d’un émouvant journal, les lettres d’une jeune enseignante adressées à une collègue d’expérience donnent naissance à un échange porteur d’espoir pour tous ceux et celles qui ont choisi d’enseigner.

En effet, si les courageux débuts d’un enseignant consistent souvent en une série de premières fois, on découvrira que le succès et le bonheur attendus sont quelquefois un peu plus loin, plus près du caractère unique de chacun, à la fois comme enseignant et comme personne. Et que c’est cette singularité même, qui, avec l’expérience, pourra alimenter et orienter les choix pédagogiques de chaque enseignant et nourrir la manière dont il fera de sa classe un milieu vivant.

Véritable fenêtre ouverte sur les réalités de ce métier parfois mal aimé et peu valorisé, mais si essentiel, cet ouvrage est à mettre dans toutes les mains, celles des enseignants en devenir, bien sûr, mais aussi des enseignants chevronnés, des parents, des conseillers pédagogiques et de toute personne pour qui l’éducation passe d’abord et avant tout par l’épanouissement de ceux et de celles qui ont pour mission de former les citoyens de demain.

Les auteures
Après plus de trente ans d’enseignement, Martine Tremblay se consacre à l’écriture et à l’analyse de pratiques pédagogiques. Elle considère que, pour aimer enseigner, il faut travailler à son bonheur professionnel avec la même ferveur que celle que l’on déploie pour construire sa vie personnelle ; les gens heureux font de bons enseignants. Il faut prendre soin de ceux qui se destinent à ce remarquable métier.

Camille Morin obtient son baccalauréat en enseignement primaire et éducation préscolaire de l’Université Laval en 2013. Après une année de suppléance, elle quitte Québec pour enseigner à Montréal. De cette expérience, elle retient ceci : la passion de l’enseignement évolue, il faut savoir réfléchir et surtout, se laisser du temps…