Société



La Crise de l'éducation
Images
Feuilleter

La Crise de l'éducation

Thomas De Koninck

Description

«Le rôle central de l'éducation supérieure est d'apprendre à penser toujours mieux. Des étudiants qui obtiendraient leur diplôme avec des habiletés techniques sans avoir développé leur pensée n'auraient pas été éduqués, et auraient peine à jouer leur rôle de citoyens. Ce qu'il s'agit de former avant tout, c'est le jugement critique; lui seul rend autonome, libre. Ainsi le défi ultime de l'enseignement est-il de susciter une autonomie culturelle suffisante chez l'étudiant pour qu'il puisse exceller en ce qu'il fera et surtout puisse vivre dans la richesse du concret. Que, bien plus profondément encore, le jeune puisse s'éveiller à la vie dans ses manifestations les plus riches, éprouver et partager la vie elle-même en ce qu'elle a de meilleur.»

Professeur de philosophie à l'Université Laval et titulaire de la Chaire d'enseignement et de recherche «La philosophie dans le monde actuel», Thomas De Koninck a aussi enseigné dans d'autres universités, notamment à Paris, à Berlin et à Notre-Dame (Indiana). Après quelques décennies d'une existence relativement privée de professeur de philosophie, il s'est fait remarquer d'un public plus large avec deux livres portant sur des thématiques brûlantes d'actualité: le caractère fondamental de l'idée de dignité humaine (De la dignité humaine, PUF, 1996) et le rôle essentiel de la culture (La nouvelle ignorance et le problème de la culture, PUF, 2000).

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
78
Paru le:
2007
Collection:
Les grandes conférences
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 9,95 $ CAD
ISBN:
9782762127805
Pour commander
«Le rôle central de l'éducation supérieure est d'apprendre à penser toujours mieux. Des étudiants qui obtiendraient leur diplôme avec des habiletés techniques sans avoir développé leur pensée n'auraient pas été éduqués, et auraient peine à jouer leur rôle de citoyens.