Langues et littératures

Censure et littérature au Québec - Tome 2
Images
Feuilleter
Prix réduit 7,95$

Censure et littérature au Québec - Tome 2

Sous-titre

:
Des vieux couvents au plaisir de vivre, 1920-1959
Pierre Hébert, Elise Salaün

Description

Plus d'un siècle de censure cléricale de la littérature: ainsi peut-on caractériser, au Québec, la période qui commence dès le milieu du 19e siècle. Et pourtant, avec l'arrivée de la Révolution tranquille, en 1960, s'effondre ce pouvoir qui semblait éternel. Comment s'explique ce grand bouleversement de l'histoire de la censure au Québec? Quelles étapes ont conduit à l'effritement du contrôle clérical des lettres? Comment est-on passé, en quelques décennies à peine, des «vieux couvents» au «plaisir de vivre»?

Cet essai sur la censure aborde les années décisives de cette mutation, c'est-à-dire 1920-1959. On peut y suivre les fastes de la censure cléricale des années 1920 et les premières contestations des années 1930, le resserrement durant la guerre, les tentatives désespérées et parfois anachroniques d'un clergé qui s'accroche à son pouvoir durant les années 1950. Enfin, on y montre le passage du contrôle religieux au contrôle juridique de la littérature, autour de la question de l'obscénité et des procès qu'elle a entraînés.

Pour mieux éclairer ces questions et élargir leur signification, l'étude s'ouvre sur une analyse de la censure: ses fondements, ses divers visages et ses limites. Ainsi, la question particulière de la littérature du Québec invite à une réflexion sur la nature même des débordements du pouvoir.

Pierre Hébert est professeur au département des lettres et communications de l'Université de Sherbrooke. Spécialiste de littérature québécoise, il a publié des études, entre autres, sur le journal intime, sur Lionel Groulx et sur Jacques Poulin. Il a également fait paraître, en 1997, Censure et littérature au Québec. Le livre crucifié (1625-1919). Avec Yves Lever et Kenneth Landry, il signait en 2005, également chez Fides, le Dictionnaire de la censure au Québec. Littérature et cinéma.

Élise Salaün enseigne la littérature québécoise à l'Université de Sherbrooke et à Middlebury College au Vermont. Son mémoire de maîtrise, «La chair triomphante», traite de la censure au Québec dans les années cinquante et sa thèse de doctorat, intitulée «Oser Éros», porte sur l'érotisme dans le roman québécois, des origines à nos jours. Elle a aussi publié des articles sur la censure et l'érotisme dans Voix et images ainsi que dans Québec français.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
258
Paru le:
2004
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 29,95 $ CAD
ISBN:
9782762123432
Pour commander
Plus d'un siècle de censure cléricale de la littérature: ainsi peut-on caractériser, au Québec, la période qui commence dès le milieu du 19e siècle.