Histoire

Seigneurs et seigneuresses
Images
Feuilleter

Seigneurs et seigneuresses

Sous-titre

:
À l'époque des Aubert de Gaspé
Jacques Castonguay

Description

Les vestiges architecturaux du régime seigneurial, notamment les manoirs et les moulins à eau d'autrefois, nous sont relativement connus. Ce qu'on connaît moins bien, cependant, c'est la façon dont ce régime a fonctionné concrètement. C'est ce dont il est question dans cet ouvrage. L'auteur y raconte ce que fut l'histoire des seigneurs et des seigneuresses de grandes familles, ainsi que des censitaires qui ont contribué au peuplement et au développement de l'agriculture à Port-Joly et à la Demi-Lieue. C'est un pan fascinant de l'histoire du Québec que le lecteur découvrira à partir, principalement, de la dynastie des Aubert de Gaspé dont le membre le plus illustre, Philippe, est l'auteur du célèbre roman Les anciens Canadiens.

Jacques Castonguay a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles. Il est l'auteur du premier dictionnaire anglais-français de psychologie. Son intérêt pour l'histoire militaire s'est concrétisé par la publication d'une dizaine de volumes portant entre autres sur l'histoire du fort Saint-Jean et le Royal 22e Régiment. En 1995 et 1996, il a préparé un rapport historique sur la Mission des Nations Unies au Rwanda à la demande du Ministère de la Défense nationale, qui a donné lieu ensuite à deux publications, Les casques bleus au Rwanda (L'Harmattan, 1998) et Rwanda. Souvenirs, témoignages, réflexions (Art global, 2005). Il est membre de l'Ordre du Canada. Descendant d'un Seigneur de Saint-Jean-Port-Joli et s'intéressant à l'histoire de la famille de Philippe Aubert de Gaspé, Jacques Castonguay a écrit trois livres sur le sujet.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
168
Paru le:
2007
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 22,95 $ CAD
ISBN:
9782762127348
Pour commander
Les vestiges architecturaux du régime seigneurial, notamment les manoirs et les moulins à eau d'autrefois, nous sont relativement connus. Ce qu'on connaît moins bien, cependant, c'est la façon dont ce régime a fonctionné concrètement.