Histoire

Les Impasses de la mémoire
Images
Feuilleter

Les Impasses de la mémoire

Sous-titre

:
Histoire, filiation, nation et religion
E.-Martin Meunier, Joseph Yvon Thériault, Collectif

Description

Nouvelle sensibilité au patrimoine, essor des musées, popularité grandissante de la généalogie, engouement pour le folklore et pour les racines culturelles, recherches de nouvelles filiations significatives, commémorations politiques en tous genres: tous ces phénomènes montrent que depuis une trentaine d'années, le thème de la mémoire a envahi le champ des sciences humaines. De mal-aimée et de suspecte qu'elle était, la mémoire est devenue le lieu de passage obligé de réflexions majeures en sciences humaines. On pourrait dire, sans crainte d'exagérer, que nous serions maintenant dans un «moment mémoire» qui a pris d'abord son envol dans la discipline historique pour s'étendre graduellement aux autres champs de recherche que sont la philosophie, la sociologie ou les études littéraires. Le temps est venu d'en faire un premier bilan. Dans cet ouvrage, historiens, philosophes, sociologues et théologiens abordent le « moment mémoire » en posant l'hypothèse selon laquelle ce détour vers le passé recèle des impasses. Se souvenir, certes! Mais après?

E.-Martin et Joseph Yvon Thériault sont tous deux directeurs de recherche au Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) et professeurs au Département de sociologie et d'anthropologie de l'Université d'Ottawa. Cet ouvrage collectif regroupe près d'une vingtaine de contributions d'universitaires chevronnés.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
390
Paru le:
2007
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 34,95 $ CAD
ISBN:
9782762127591
Pour commander
Nouvelle sensibilité au patrimoine, essor des musées, popularité grandissante de la généalogie, engouement pour le folklore et pour les racines culturelles, recherches de nouvelles filiations significatives, commémorations politiques en tous genres: tous ces phénomènes montrent que depuis une trentaine d'années, le thème de la mémoire a envahi le champ des sciences humaines.