Histoire

Histoire sociale des idées au Québec - Tome 1: 1760-1896
Images
Feuilleter

Histoire sociale des idées au Québec - Tome 1: 1760-1896

Yvan Lamonde

Description

Première synthèse d’histoire intellectuelle du Québec, cet ouvra­ge suit sur deux siècles une double trame : celle des grands courants d’idées qui ont marqué la société et celle du déve­lop­pement de ses institu­tions culturelles. Il couvre le cycle complet de la production, de la diffusion et de la réception des idées.

Ces idées, de caractère civique plus que strictement politique, se retrouvent dans le discours des personna­ges publics et font ­l’objet de débats souvent viru­lents : monarchisme et ­républi­canisme, démo­cratie et contre-révolution, loyalis­me et nationalisme, libéralis­me et ultra­mon­­tanisme. Du début du Régime bri­tan­nique au tournant du xxe siècle, cette histoire intellectuelle est aussi mise en rapport avec celle des métropo­les cultu­relles, la France, la Grande-Bretagne, les États-Unis et le Vatican.

Des institutions d’enseignement et des librairies jusqu’aux sports et aux activités de loisirs, Yvan Lamonde met brillamment en pers­pec­tive toutes les dimensions culturelles d’une socié­té qu’on n’a pas fini de découvrir.

Professeur d’histoire à l’Université McGill, Yvan Lamonde est connu pour ses travaux sur l’histoire socioculturelle et intellectuelle du Québec. En 1995, il a remporté le Prix du Gouverneur général pour son ouvrage Louis-Antoine Dessaulles, un seigneur libéral et anticlérical (Fides).

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
576
Paru le:
2000
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 34,95 $ CAD
ISBN:
9782762121049
Pour commander
Première synthèse d’histoire intellectuelle du Québec, cet ouvra­ge suit sur deux siècles une double trame : celle des grands courants d’idées qui ont marqué la société et celle du déve­lop­pement de ses institu­tions culturelles. Il couvre le cycle complet de la production, de la diffusion et de la réception des idées.

Ces idées, de caractère civique plus que strictement politique, se retrouvent dans le discours des personna­ges publics et font ­l’objet de débats souvent viru­lents : monarchisme et ­républi­canisme, démo­cratie et contre-révolution, loyalis­me et nationalisme, libéralis­me et ultra­mon­­tanisme. Du début du Régime bri­tan­nique au tournant du xxe siècle, cette histoire intellectuelle est aussi mise en rapport avec celle des métropo­les cultu­relles, la France, la Grande-Bretagne, les États-Unis et le Vatican.

Des institutions d’enseignement et des librairies jusqu’aux sports et aux activités de loisirs, Yvan Lamonde met brillamment en pers­pec­tive toutes les dimensions culturelles d’une socié­té qu’on n’a pas fini de découvrir.

Professeur d’histoire à l’Université McGill, Yvan Lamonde est connu pour ses travaux sur l’histoire socioculturelle et intellectuelle du Québec. En 1995, il a remporté le Prix du Gouverneur général pour son ouvrage Louis-Antoine Dessaulles, un seigneur libéral et anticlérical (Fides).