Biblio Fides


Billydéki
Images
Feuilleter

Billydéki

Sonia Perron

Description

Prix Découverte - Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean - 2019 

 

«Billydéki n’était pour plusieurs qu’un bâtard. Il fallait qu’il parte. Je lui ai promis qu’il n’aurait jamais faim, qu’il serait en sécurité, qu’il reviendrait presque tous les étés et qu’un jour, il serait le grand Billydéki.» 
 
En 1945, dans un pensionnat autochtone du Nord de l’Ontario, Billydéki et le Petit disparaissent. Vingt-cinq ans plus tard, Celui qui est bon, un frère défroqué qui a tout vu, se décide enfin à parler. Il craint que Celui par qui le mal arrive ne récidive. C’est aussi le temps de payer sa dette envers Billydéki. 
 
Il se confiera à un jeune enquêteur et à sa collègue qui tenteront, envers et contre tous, de résoudre cette sordide histoire de mœurs dans un Québec en plein bouleversement. 
Une investigation troublante qui les entraînera sur les routes d’Amérique. 
 
L’auteure signe ici un récit touchant et sobre plongeant le lecteur au cœur d’un drame qui nous concerne tous. 

Née à Chicoutimi en 1962, Sonia Perron s'est d'abord impliquée dans le milieu culturel comme comédienne. Après un passage à la radio privée, elle devient animatrice à Radio-Canada puis réalisatrice d'émissions quotidiennes. Elle est aussi connue pour des documentaires radio et télé (Ici Première, Télévision de Radio-Canada et Télé-Québec). Avec Billydéki, elle a aussi été dans les 14 finalistes du prix international Senghor pour un premier roman francophone. Passionnée d'actualité, d'histoire, de cinéma, elle travaille présentement à la rédaction de son prochain roman.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
176
Paru le:
20 octobre 2021
Collection:
Biblio Fides

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 14,95 $ CAD
ISBN:
9782762144888
Pour commander
Prix Découverte - Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean - 2019

«Billydéki n’était pour plusieurs qu’un bâtard. Il fallait qu’il parte. Je lui ai promis qu’il n’aurait jamais faim, qu’il serait en sécurité, qu’il reviendrait presque tous les étés et qu’un jour, il serait le grand Billydéki.»

En 1945, dans un pensionnat autochtone du Nord de l’Ontario, Billydéki et le Petit disparaissent. Vingt-cinq ans plus tard, Celui qui est bon, un frère défroqué qui a tout vu, se décide enfin à parler. Il craint que Celui par qui le mal arrive ne récidive. C’est aussi le temps de payer sa dette envers Billydéki.

Il se confiera à un jeune enquêteur et à sa collègue qui tenteront, envers et contre tous, de résoudre cette sordide histoire de mœurs dans un Québec en plein bouleversement.
Une investigation troublante qui les entraînera sur les routes d’Amérique.

L’auteure signe ici un récit touchant et sobre plongeant le lecteur au cœur d’un drame qui nous concerne tous.