Beaux livres


Maurice Le Bel, graveur et peintre
Images
Feuilleter

Maurice Le Bel, graveur et peintre

Sous-titre

:
Du terroir à l’abstraction
Richard Foisy

Description

Sur une période d’une cinquantaine d’années, Maurice Le Bel (1898-1963) a mené une carrière de graveur, d’illustrateur et de peintre, tout en étant ­professeur de dessin et d’histoire de l’art. Pionnier de la gravure sur bois, à Mont­réal, au début des années 1920, il fut considéré comme un artiste fortement marqué par le « cachet du terroir ». Évoluant au rythme de son époque, à partir des années 1940, il adopte l’abstraction – sans toutefois renier la figuration, car Le Bel est un ­paysagiste convaincu. Si Paul-Émile Borduas lui tend la main au moment de Refus global, en 1948, Maurice Le Bel, artiste «farouchement indépendant», refuse de s’inféoder à un groupe, de se laisser dicter sa pensée, préservant plus que tout sa liberté d’expression.

Ce livre, à la fois biographie et catalogue d’exposition, avec plus de 200 illustrations, peintures, gravures, dessins, aquarelles, photographies et documents d’archives, ouvre une page nouvelle dans l’histoire de l’art au Québec : il rend compte de l’éventail des multiples talents de Maurice Le Bel et retrace le singulier parcours qui l’a conduit de la tradition à la modernité.

Richard Foisy est chercheur indépendant en littérature et en histoire de l’art. Depuis 1998, il est ­directeur du Centre de recherche sur l’atelier de L’Arche et son époque, qui, dans le premier tiers du xxe siècle, ­réunissait divers groupes de peintres, poètes, musiciens, écrivains et comédiens dans le Vieux-Montréal, et sur lequel il a publié plusieurs ouvrages. Maurice Le Bel a fréquenté quelques-uns de ces groupes. Richard Foisy est aussi le biographe du poète ­populaire Jean Narrache (Émile Coderre: 1893-1970).

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
304
Reliure:
allemande avec grands rabats
Paru le:
2013
Éditeur:
FIDES

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 39,95 $ CAD
ISBN:
9782762136470
Pour commander
Sur une période d’une cinquantaine d’années, Maurice Le Bel (1898-1963) a mené une carrière de graveur, d’illustrateur et de peintre, tout en étant ­professeur de dessin et d’histoire de l’art.