La Bible dans la peinture Nouveauté
Images
Feuilleter

La Bible dans la peinture

Sous-titre

:
Images, narrations et émotions
Guy Bonneau

Description

Guy Bonneau s’est rendu dans quelques-uns des grands musées du monde et a parcouru leur centre de documentation pour y étudier les reprises en peinture des récits bibliques. De cette recherche, il a retenu une vingtaine de tableaux de maîtres qu’il nous présente et interprète du point de vue de la socio-narrativité, selon une grille d’analyse qui permet de ­dégager le sens d’un tableau à partir de sa narrativité propre sans pour autant délaisser le texte biblique qui en est l’origine ni l’enracinement de l’œuvre dans un contexte particulier. Ce faisant, il nous donne à voir ces chefs-d’œuvre avec un regard neuf.

«Selon moi, écrit Guy Bonneau, le but des récits bibliques est de mettre en marche le lecteur, de lui montrer le chemin.

Ainsi en est-il également des œuvres d’art d’inspiration biblique.»

AUTEUR
Docteur en théologie – études bibliques et professeur titulaire d’exégèse à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval ­(Québec, Canada), Guy Bonneau a été directeur de la revue scientifique Laval théologique et philosophique. Il est directeur des programmes de 1er cycle en théologie. Il a signé les romans La femme au parfum (Fides, 2016) et La ­marchande de pourpre (Fides, 2017).

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
296
Paru le:
2019 / 02 / 06
Éditeur:
Fides

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 44,95 $ CAD
ISBN:
9782762142273
Pour commander
Guy Bonneau s’est rendu dans quelques-uns des grands musées du monde et a parcouru leur centre de documentation pour y étudier les reprises en peinture des récits bibliques. De cette recherche, il a retenu une vingtaine de tableaux de maîtres qu’il nous présente et interprète du point de vue de la socio-narrativité, selon une grille d’analyse qui permet de ­dégager le sens d’un tableau à partir de sa narrativité propre sans pour autant délaisser le texte biblique qui en est l’origine ni l’enracinement de l’œuvre dans un contexte particulier. Ce faisant, il nous donne à voir ces chefs-d’œuvre avec un regard neuf.

«Selon moi, écrit Guy Bonneau, le but des récits bibliques est de mettre en marche le lecteur, de lui montrer le chemin.

Ainsi en est-il également des œuvres d’art d’inspiration biblique.»

AUTEUR
Docteur en théologie – études bibliques et professeur titulaire d’exégèse à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval ­(Québec, Canada), Guy Bonneau a été directeur de la revue scientifique Laval théologique et philosophique. Il est directeur des programmes de 1er cycle en théologie. Il a signé les romans La femme au parfum (Fides, 2016) et La ­marchande de pourpre (Fides, 2017).