Vient de paraître

Album Anne Hébert

Album Anne Hébert

Bernard Chassé et Nathalie Watteyne
Anne Hébert aurait eu cent ans en 2016. Cet album retrace les grands moments de sa vie et d’une soixantaine d’années consacrées à l’écriture, grâce à des documents textuels et visuels rares ou inédits, de sa naissance, à Sainte-Catherine, à sa mort à Montréal, en 2000. Les paysages de son enfance et de sa jeunesse à Québec et dans la région de Portneuf y fi gurent, tout comme Paris, qu’elle a habité, et Menton, où elle est allée régulièrement se ressourcer, écrire aussi. La correspondance avec ses proches, en particulier avec son frère Pierre, ainsi que ses carnets d’écriture ou des textes qu’elle a écrits sur la langue, sur l’art et sur les paysages québécois, révèlent combien la vie et l’oeuvre sont étroitement liées chez cet être d’exception, qu’on aura le plaisir de revisiter ici, tant dans ses activités publiques que dans son intimité.
Puis nous n'étions qu'un

Puis nous n'étions qu'un

Fred A. Reed
Choqué par la mort de son jeune frère à la suite de la guerre du Vietnam, Fred Reed se lance dans une série de voyages de découverte pour comprendre. En Iran après la révolution islamique, dans les hauts plateaux de l’Anatolie du mystique Bediuzzaman Said Nursi, à la poursuite d’iconoclastes anciens et modernes en Syrie et au Liban, il s’est graduellement approché de l’Islam pour finalement l’adopter. Dans sa quête, il trouve une fraternité renouvelée à la fois dans les souvenirs et par ses découvertes. Puis nous n’étions qu’un est le récit bouleversant d’un grand frère qui tente de comprendre la maladie mentale puis le suicide de son frère cadet. Un regard plein de compassion posé sur un drame humain pour, malgré tout, essayer de donner un sens à l’existence.

Originaire des États-Unis, Fred A. Reed s’est installé au Québec en1963. Journaliste international et correspondant, il est spécialiste desquestions religieuses et politiques du Moyen-Orient. Il a été reporter au Moyen-Orient et dans les Balkans pour La Presse, CBC Radio-Canada, The Gazette et Le Devoir. Auteur de sept livres et traducteur littéraire d’auteurs québécois comme Thierry Hentsch, MartineDesjardins et Monique Proulx, il a remporté trois fois le Prix duGouverneur général pour ses traductions. Certaines d’entre elles ont été effectuées avec le romancier David Homel. Il a travaillé sur deux documentaires et co-écrit un livre sur l’Iran avec Jean-Daniel Lafond.
Histoire inédite des Patriotes

Histoire inédite des Patriotes

Anne-Marie Sicotte
Un récit à la fois concis et étoffé narre l’odyssée d’une nation patriote rendue souveraine par la création d’un Parlement en 1791, mais placée sous tutelle lors de la mise en vigueur du Canada-Uni, en 1841. Plusieurs épisodes cruciaux, y compris les affrontements armés de Saint-Denis, de Saint-Charles et de Saint-Eustache, sont
dévoilés dans leurs détails tragiques.
Des illustrations d’artistes, tous contemporains de l’époque, composent l’essentiel
du florilège visuel, lequel est enrichi de cartes géographiques, de manuscrits et d’autres documents d’archives. Au terme de la traversée, justice est finalement rendue à un peuple qui a été dépouillé de sa liberté d’expression, qui a dû endurer
sans mot dire la censure et les mises à l’index.
la fêlure

la fêlure

Louise Bail
« Le rapatriement du corps de Demian, à la suite de sa mort
inopinée à Paris, n’eut en apparence aucun eff et sur le fin
mot de l’histoire, les enquêteurs gardant précieusement
sous scellés un indice qui laissait planer l’éventualité d’un
crime. Alors la question se posait : de quelle sorte de crime
s’agissait-il ? Un crime passionnel ? Un crime d’honneur ?
Un crime contre les moeurs ? Quelle était la cause qui pouvait
le justifi er ? Et quel rapport ce crime pouvait-il avoir
avec la Disparition ? Il est temps maintenant que jaillisse la
légende contenue dans sa gangue liquide. Que par mes soins
émerge à la surface de l’eau la noyée, respiration trop longtemps
réprimée, yeux grands ouverts et cri gelé au bord des
lèvres. Affl eurant, impassible, le corps se berce aux frissons
de l’eau. Dans la mémoire collective, la légende d’Agnelle, la
vraie, reprend doucement vie. »
Plages et grèves de la Gaspésie

Plages et grèves de la Gaspésie

Josée Kaltenback
Guide pratique unique en son genre, ce livre vous invite au voyage par la découverte des quelque  plages d’accès public qui s’offrent dans toute leur spécificité, à la fois en mots et en images. Sur plus de  kilomètres, depuis Sainte-Flavie, porte d’entrée de la Gaspésie touristique, jusqu’à Escuminac, aux confins de la baie des Chaleurs, la diversité du littoral se révèle. Les plages et les grèves de la Gaspésie rend hommage à cette région, particulièrement à sa richesse et à sa beauté infi nie.

Cette nouvelle édition constitue un outil indispensable à qui veut mieux connaître le littoral de la Gaspésie, reconnue comme une des plus belles contrées du monde. Elle inclut les coordonnées géographiques de chacune des plages, et une foule de renseignements historiques et scientifiques permettent de s’informer sur ce qui caractérise ce milieu de vie, tant sur le plan géologique que sur ceux de la faune et de la flore.
Éva Gauthier

Éva Gauthier

Normand Cazelais
Éva Gauthier occupe une place de choix dans l'histoire musicale du vingtième siècle.
Dès les débuts, ses récitals ont illustré un intérêt marqué pour les formes musicales venues d’Orient, issues du jazz et du folklore ou des tendances les plus modernes de la musique dite sérieuse. Elle a inscrit à son répertoire plus de six cents pièces de tout horizon, souvent contre vents et marées. On lui reconnaissait un talent particulier pour les interpréter, pour leur insuffler une âme supplémentaire. Discrète sur sa vie privée, travaillant sans agent ni mari pour promouvoir sa carrière ou lui ouvrir des portes, francophone d’origine dans un monde anglo-saxon, elle a développé des liens étroits, faits de respect mutuel, avec nombre de compositeurs, d’interprètes et de chefs d’orchestre célèbres dont Maurice Ravel, George Gershwin, Erik Satie, Paul Whiteman, et bien d’autres.

Pendant des années, son récital annuel à l’Aeolian Hall de New York a constitué un «événement». Sa performance avec Gershwin sur cette scène en 1923, qualifiée d’«historique» par plusieurs observateurs, a marqué les mémoires. Éva Gauthier était une exploratrice-née. Une artiste qui savait reconnaître la flamme d’une œuvre et le génie des compositeurs. Toute sa vie, elle a su construire des ponts, entre des univers musicaux et culturels, entre des créateurs et des musiciens, à preuve cette rencontre organisée chez elle en 1928 entre Ravel et Gershwin. Son éclectisme était sa «carte de visite».

Née à Ottawa, elle a surtout vécu à l’extérieur de son pays, gardant envers lui un profond attachement. Elle assistait régulièrement aux concerts de musique d’artistes canadiens qui se donnaient à New York. Femme de cœur et de volonté, Éva Gauthier reste, plusieurs décennies après sa mort, une personnalité fascinante. Elle est malheureusement tombée dans un injuste oubli. Espérons que cette biographie suscitera un nouvel intérêt à son endroit. L’histoire lui doit bien un tel hommage.
Attentif, heureux et efficace

Attentif, heureux et efficace

Myriam Jézéquel
Jour après jour, entraînez votre attention et découvrez tout ce qu’un petit supplément d’attention peut apporter de positif à votre quotidien. Savoir être attentif, cela peut paraître banal, mais c’est pourtant la principale clé pour être heureux et performant. Parce que la qualité de vie est profondément liée à la qualité d’attention, chacun gagne à cultiver cette ressource en soi. À l’aide de 31 exercices, vous apprendrez à perfectionner une présence et une écoute, une attitude réceptive et une force de concentration mentale.

Accessible à tous, ce guide vous accompagne pas à pas dans une démarche plus attentive : comment se réapproprier ses sensations physiques ? Se recentrer et stabiliser ses émotions ? Atteindre ses principaux objectifs ou ses souhaits profonds ? Être plus disponible pour les autres ? Éveiller ses sens et un esprit alerte ? Se relier au monde avec ouverture et conscience ?

Ce livre vous amène à devenir conscient de votre force d’attention
et de la manière dont elle façonne qui vous êtes et ce que
vous captez du monde. Une invitation à vivre pleinement sa vie !
Masques africains et culture québécoise

Masques africains et culture québécoise

Pierre Pagé et René Legris
Professeur de lettres et de création littéraire à l’Université de Montréal pendant vingt-cinq ans, le P. Ernest Gagnon, conférencier à la radio, spécialiste de l’art contemporain à l’École des Beaux-Arts de Montréal, eut sans cesse un questionnement philosophique sur tous les arts. C’est avec ces interrogations qu’il a développé, pendant toute sa carrière, une vaste collection d’art africain traditionnel, de pièces océaniennes et de sculptures pré-colombiennes. Cet ouvrage veut illustrer, par un choix de photos commentées, la démarche de recherche d’Ernest Gagnon et le langage qu’il déployait pour l’expliquer à ses auditoires québécois.

Artistes, professeurs, écrivains, religieux, collectionneurs ou galéristes, les intellectuels des années cinquante et soixante ont trouvé dans Ernest Gagnon une parole qui leur faisait dépasser les cadres académiques et le style traditionnel de la culture québécoise. Les étudiants et les intellectuels trouvaient plaisir à explorer les voies d’une pensée anthropologique novatrice. Les auteurs de cet ouvrage ont aussi collaboré avec Ernest Gagnon pour organiser sa collection et l’instituer comme Musée d’art primitif de Montréal.


La modernité au Québec - Tome II

La modernité au Québec - Tome II

Yvan Lamonde
L’histoire intellectuelle de la période 1939-1965 fait voir autrement
la guerre non réductible à la conscription, mais porteuse de prospérité économique et syndicale, d’effervescence culturelle, de fin du pétainisme intellectuel des Québécois. Ils en sortent conscients d’un rapport d’altérité avec la France et d’un rapport de similitude avec l’Amérique mieux définis. La guerre induit aussi
une modernité plus large que celle pour laquelle Borduas, Pellan
et les Automatistes se battent ; la modernisation oblige à regarder
le traditionnel qui traverse les deux trames les plus fortes du
Québec : la religion et le nationalisme. Entreprendre, une fois
constatée « l’unité spirituelle factice », de critiquer le catholicisme
et le nationalisme, c’est délester ces deux composantes culturelles
du poids de leur anachronisme.

Les années 1950 ne sont plus un angle mort masqué par la
fausse compréhension du changement supposément portée par
ce qui aurait été une révolution tranquille plus ou moins datée du
22 juin 1960. La mise en valeur de la liberté, la dénonciation de la
peur, du silence et de l’instrumentalisation de la politique et de
la religion par les résistants de cette décennie montrent l’époque
autrement. Une découverte importante de la présente histoire
réside dans le fait que 50 ans après cette période, le Québec vit
toujours son rapport de malaise avec le passé. Fernand Dumont
l’avait bien vu en 1958, il y aurait un « vide spirituel » à combler.

Professeur émérite de l’Université McGill, Yvan Lamonde a publié une suite (1896-1929) à cette histoire des idées. Il l’a poursuivie avec La modernité au Québec. La Crise de l’homme et de l’esprit (1929-1939) qui se terminera avec La victoire différée du présent sur le passé (1939-1965). En 1995, il a remporté le Prix du Gouverneur général pour son ouvrage Louis-Antoine Dessaulles, un seigneur libéral et anticlérical (Fides).


À paraître

Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l'intestin

Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l'intestin

Jacqueline Lagacé
En 2011, Jacqueline Lagacé, Ph. D., publie l’ouvrage Comment j’ai vaincu la douleur et l’alimentation chronique par l’alimentation, qui suscite un immense intérêt tant au Canada qu’en Europe. Son blogue est rapidement inondé de témoignages et commentaires soulignant les bienfaits de la diète hypotoxique, pointant aussi les difficultés rencontrées. Infatigable chercheuse, Jacqueline Lagacé s’attelle aussitôt à la tâche, soucieuse d’apporter des réponses précises aux 1001 questions soulevées et de faire état des avancées de la recherche scientifique en ce domaine. L’ouvrage Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin est le fruit de ce travail.

L’auteure y vulgarise les connaissances scientifiques les plus récentes concernant les liens entre les aliments consommés et les maladies inflammatoires chroniques. Elle indique comment et pourquoi les choix alimentaires sont en très grande partie responsables de l’équilibre ou du déséquilibre fonctionnel de l’intestin et, conséquemment, de la santé globale. Elle explicite aussi l’impact de la diète hypotoxique sur les maladies chroniques. Enfin, elle apporte un éclairage précieux sur des sujets controversés, comme la prise de suppléments de calcium, de vitamine D, d’oméga 3, la fiabilité des tests de détection des intolérances alimentaires, etc.

La réussite de la diète hypotoxique passe par une alimentation ciblée et cet ouvrage est l’outil indispensable pour y parvenir.
Une incorrigible passion

Une incorrigible passion

Jo Ann Champagne
Crachin

Crachin

Éloïse Simoncelli-Bourque
Interpellée par Charlotte Guillemin, médecin coopérante à Mixco au Guatemala, Élisa Morinelli, journaliste d’investigation, s’envole vers ce pays d’Amérique centrale. Malgré les réticences de ses proches, elle accepte d’enquêter sur Aura del sol, une puissante entreprise d’extraction aurifère dont les activités menacent la vie des populations locales. Aussitôt descendue de l’avion, elle apprend que son associé, demeuré à Montréal, est victime d’un accident. Les policiers du poste 22 soupçonnent une tentative de meurtre.


En l’espace de ces quelques jours d’automne, Élisa Morinelli sera frappée par un crescendo de violentes émotions.

Enchaînant enlèvements et homicides, ce récit en chassé-croisé nous plonge dans un monde où l’appât du gain et la corruption font loi, tout en remémorant les atrocités de la guerre civile guatémaltèque.
La femme au parfum

La femme au parfum

Guy Bonneau
Il est à peine fait mention de cette femme dans les évangiles. On n’a retenu d’elle qu’un geste d’affection à l’endroit d’un dénommé Jésus. Mais sous la plume de Guy Bonneau, elle prend vie et, à travers elle, c’est la société du premier siècle de notre ère qui revit sous nos yeux.

Suzanne, c’est le nom de la femme au parfum. Elle vient d’une riche famille de commerçants d’origine juive. Elle a vécu sa jeunesse dans le luxe et l’opulence. Très jeune, elle a appris l’art du parfumeur. On la rencontre pour la première fois alors qu’elle est en voyage en Grèce. C’est à l’occasion de ce voyage, à Corinthe précisément, qu’elle fait la connaissance de celui qui va devenir son mari, Judas Iscariote.

C’est le point de départ d’une histoire d’amour bouleversante, entre une jeune juive de 15 ans, cultivée, imprégnée de philosophie grecque, et un juif de 22 ans qui étudie la Torah et veut compléter ses études pour devenir docteur de la Loi. Entre les études et le travail, au fil des relations qu’ils nouent, les nouveaux mariés vivent dans la fébrilité grandissante de l’attente du messie promis. Leur rencontre avec Jésus de Nazareth va changer leur vie. Leur histoire se termine par la mort de Judas dans des circonstances tragiques.

Actualités



Fides sur Twitter