Le plus grand secret du Vatican

Le plus grand secret du Vatican

Alain Pronkin
Des milliers de dossiers de prêtres agresseurs se trouvent entre les mains de l’Église et pourtant tout n’était que silence, jusqu’à tout récemment. Plus grave encore, aucun évêque ou cardinal n’avait utilisé son droit de parole ou son droit de dissidence pour rendre public ce scandale qui entraîne l’Église dans un gouffre sans fond et remet en question le fondement même de cette institution.

Comment fonctionne une telle omertà pour être en mesure de faire taire les victimes et les dirigeants? Pourquoi le cri des victimes ne s’est-il pas rendu à nous?

Examinant entre autres des documents d’archives, des rapports de commissions d’enquête et le droit canonique, Alain Pronkin scrute la gestion de ces scandales par les autorités ecclésiastiques et critique sans complaisance ce système du silence mis en place au Vatican qui a mené à l’une des pires dérives de l’Église.

Dans la foulée du sommet sur la protection des mineurs de février 2019 qui avait lieu au Vatican, Alain Pronkin livre un vibrant plaidoyer pour une transparence qui a jusqu’à présent fait défaut à l’Église. Si, en effet, tous les intervenants ecclésiaux parlent de la transparence que l’Église doit afficher pour sortir de la crise, aucun ne peut l’expliquer ni dire en quoi elle consiste ni comment elle se développera. Le long silence de l’Église sur les sévices infligés aux plus faibles lui a-t-elle fait perdre l’usage de la parole?

L'auteur
Alain Pronkin est un chroniqueur et commentateur spécialisé en actualité religieuse. Il intervient à la radio sur les ondes du 98,5 FM du groupe Cogeco, sur la radio web Qub, et sur la chaîne ICI Radio-Canada Première. À la télévision, on peut le voir à LCN, TVA et occasionnellement à Radio-Canada.
Atlas littéraire du Québec

Atlas littéraire du Québec

Pierre Hébert, Bernard Andrès et Alex Gagnon
À quoi ressemblent les conditions de vie des écrivains au XIXe siècle? Comment évoluent, dans l’histoire littéraire québécoise, les représentations de la ville, du cheval, de l’Américain ou des rébellions de 1837 et 1838? Comment se transforment les pratiques littéraires au féminin, des épistolières de la Nouvelle-France à Nelly Arcan ? Que dire des nouvelles tendances du XXIe siècle chez les éditeurs, les poètes, les romanciers? Quels sont les auteurs et oeuvres à connaître?

Ouvrage unique en son genre, instructif et agréable à lire, rédigé par les meilleurs spécialistes, cet Atlas littéraire du Québec permet de découvrir ou d’approfondir d’innombrables facettes des lettres québécoises. On pourra donc, à son gré, circuler dans la littérature québécoise en parcourant son histoire et ses multiples territoires de la Nouvelle-France à
nos jours, de l’apparition de l’imprimerie à l’ère numérique, du théâtre à la presse, de l’humour à l’utopie, de la littérature autochtone à la littérature gaie.

Les auteurs
Pierre Hébert est professeur émérite à l’Université de Sherbrooke et membre de la Société royale du Canada. Il a publié, seul ou en collaboration, des ouvrages sur Lionel Groulx, Jacques Poulin, la Gazette littéraire de Fleury Mesplet, de même que l’édition de la correspondance entre Louis Dantin et Alfred DesRochers; il est aussi auteur ou coauteur de cinq ouvrages sur la censure, dont le Dictionnaire de la censure au Québec: littérature et cinéma (Fides, 2006).

Bernard Andrès est professeur émérite à l’Université du Québec à Montréal et membre de la Société royale du Canada. Il a publié des fictions, du théâtre et des essais. On lui doit notamment L’énigme de Sales Laterrière (2000, Québec Amérique, Prix Marcel-Couture) et, aux Presses de l’Université Laval, Histoires littéraires des Canadiens au XVIIIe siècle (2012, Prix Gabrielle-Roy) et L’humour des soldats canadiens-français de la Grande guerre (2018, Prix du Livre d’humour de résistance).

Alex Gagnon est présentement chercheur postdoctoral Banting à l’Université Laval. Il a publié en 2016 aux Presses de l’Université de Montréal La communauté du dehors: imaginaire social et crimes célèbres au Québec (XIXe- XXe siècle), qui a mérité plusieurs prix, dont le prix Gabielle-Roy, le prix JeanÉthier-Blais et le Prix du Canada en sciences humaines et sociales; il a aussi signé un recueil d’essais intitulé Nouvelles obscurités: lectures du contemporain (2017, Del Busso)
Le grand cahier de Jérôme

Le grand cahier de Jérôme

Odette Mainville
À Maria, en Gaspésie, les parents de Jérôme nourrissent de grands projets pour ce fils aîné, doué, rangé et sérieux. Ils rêvent surtout de le voir poursuivre ses études et un jour, devenir prêtre. Le jeune garçon avancera confiant sur cette voie toute tracée, franchissant une à une les étapes qui le mèneront vers l’ultime objectif.

Ordonné prêtre au terme de ses études au Grand Séminaire de Montréal, Jérôme reviendra exercer son ministère dans sa Gaspésie natale, pour la plus grande fierté de ses parents et de tout son village également.

Avec la fougue de sa jeunesse et l’ardeur de sa foi, Jérôme s’investira pleinement dans les fonctions qui lui seront attribuées en paroisse. Mais le chemin pour atteindre ses ambitions sera plus sinueux que prévu. Jérôme se heurtera à de cuisants échecs et à de douloureuses humiliations. Il se verra alors contraint de réorienter sa vocation, ce qui l’entraînera sur des sentiers imprévus, lesquels occasionneront de tumultueux bouleversements.

Intrigues, confidences et même liaisons amoureuses, Jérôme les confie à son grand cahier. Chaque page tournée ouvrira alors sur de nouvelles avenues et suscitera de nouvelles prises de conscience.

L'auteure
Odette Mainville est professeure retraitée de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université de Montréal. Outre de nombreux écrits disciplinaires, on lui doit trois romans, Le curé d'Anjou (Fides, 2011), La fille-mère et le soldat (Fides, 2013) et Julie, droguée et prostituée malgré elle (Fides, 2018).
Shinobi - Tome 1

Shinobi - Tome 1

Francine Tremblay
Fujiwara no Chikada se voit refuser le titre qu’il convoite auprès de l’empereur Go-Reizei. Sa révolte l’entraîne dans les montagnes d’Iga où un général chinois l’initie à des techniques martiales. Soutenu par ses compagnons shinobi, il doit affronter les attaques répétées des troupes de l’empereur. Connaîtra-t-il la victoire et l’amour dans cette atmosphère exotique où se côtoient rites ancestraux et tradition martiale?

À l’apogée de la période de Heian, le Japon du milieu du XIe siècle connaissait un des plus remarquables épanouissements artistiques et littéraires de son histoire. C’est à cette époque que les exploits de l’intrépide Fujiwara no Chikida nous plonge, le monde des ninjas, les shinobi, guerriers de l’ombre qui s’entraînaient pour défendre leur famille et leur village face aux injustices et abus des pouvoirs en place
Un roman historique exceptionnel qui lève le voile sur la naissance des Ninjas et où la bravoure, la justice et la loyauté se font échos d’une écriture fine et précise.

L’auteure
Femme éclectique, Francine Tremblay diversifie ses affections. Dans un monde, elle porte le titre de Dai Shihan 15e dan et pratique le Ninjutsu depuis avril 1987. Elle se rend au Japon régulièrement pour étudier auprès de Sōke Masaaki Hatsumi et enseigne au dojo Bujinkan Québec.
Dans un tout autre univers, elle détient un doctorat en études littéraires, donne des cours d’écriture à l’UTAQ de l’Université Laval et publie de nombreuses nouvelles.